Shiatsu

2013-06-18_14_29_00_6256_editFormé des mots japonais Shi (doigts) et Atsu (pression), le Shiatsu est une discipline énergétique manuelle originaire du Japon. Elle tire son origine de l’une des plus anciennes méthodes de guérison connue par l’humanité: la médecine traditionnelle chinoise. C’est une discipline qui vise à restaurer et maintenir la santé en équilibrant le système énergétique.

Le Shiatsu affecte le mouvement d’énergie connu sous le nom de Ki ou Qi, qui circule à travers des canaux bien définis appelés méridiens. Le praticien de Shiatsu applique divers degrés de pression le long de ces méridiens et dans d’autres zones spécifiques du corps en vue d’équilibrer le flux d’énergie. Le but est de faire circuler cette énergie librement à travers l’ensemble du corps. Des techniques supplémentaires d’étirements; de massage et de travail structurel de relâchement soutiennent le Shiatsu dans le but d’obtenir un état d’harmonie au sein de ce système énergétique.

Je pratique le Zen Shiatsu, fondé par Shizuto Masunaga. Ce style de Shiatsu utilise une version élargie du système des méridiens, ce qui permet un travail très efficace. L’état du corps, âme et esprit est pris en compte dans sa globalité lors du traitement d’une personne.

Le Ministère de la Santé du Japon reconnaît le Shiatsu comme médecine à part entière depuis 1955. Il en donne la définition suivante : “Le Shiatsu est un traitement qui utilise les pouces et les paumes des mains pour faire pression en certains points du corps humain afin de corriger ses irrégularités et de conserver ou d’améliorer sa santé”.

Le Parlement Européen a identifié le Shiatsu comme une des 8 méthodes de « médecine non conventionnelle » digne d’intérêt en 1997 (parmi lesquelles : ostéopathie, médecine traditionnelle chinoise…).

L’approche énergétique ne s’apparente pas à une pratique médicale au sens occidental du terme et ne doit en aucun cas se subtituer à une consultation chez un médecin.